Conseils pour obtenir un crédit immobilier au meilleur taux

Souhaitez-vous acquérir un bien immobilier? Il s’agit d’un grand projet nécessitant un gros financement, dont la plupart recouraient au prêt immobilier. C’est pour cela que vous devez rechercher une banque pour vous financer et d’y obtenir le crédit immobilier au meilleur taux d’intérêt possible. Cette démarche vous aidera à réduire le montant total des intérêts payés à la banque.

Comparez les offres proposées par les différents établissements financiers

En principe, si vous voulez savoir la meilleure offre d’un prêt immobilier, il est impératif de se déplacer auprès des organismes bancaires pour en prendre connaissance de ses offres. Vous devez donc faire jouer la concurrence à ces divers établissements de prêt, parce qu’ils ont tous leurs propres stratégies pour attirer des clients. Vous ne devez pas vous contenter du pourcentage du taux, mais surtout de la globalité et des conditions de l’offre telles que la caution, les intérêts, l’assurance et les frais appliqués. Alors, si vous n’avez pas assez de temps pour comparer ces services, vous pourrez également déléguer vos recherches à un courtier immobilier. Son rôle consiste à vous proposer les prêts immobiliers à des taux intéressants selon votre situation et votre projet.  Il faut noter aussi qu’en général, la banque vous demande une sorte de garantie comme l’hypothèque lorsqu’elle vous  accorde un prêt immobilier afin d’éviter les problèmes d’impayés.

Optimisez vos chances en soignant votre dossier

Pour financer l’achat de sa maison, il est impératif d’obtenir un crédit immobilier au meilleur taux. Mais en même temps, il est aussi primordial de soigner son profil d’emprunteur. Cela permettra à la banque de garantir votre solvabilité afin de limiter les risques de non-remboursement. Voici sont donc les critères à prendre en considération pour déterminer votre fiabilité :

  • La pérennité de votre situation professionnelle: l’âge, le contrat de travail à durée indéterminée et le nombre d’enfants à la charge.
  • Le montant de votre apport personnel : vous aurez plus de chance si vous en avez d’environ dix pour cent du montant de l’opération. Cette épargne est une garantie pour payer les frais annexes au prêt comme les frais du notaire ou de l’agence immobilière.
  • Votre taux d’endettement ne doit pas dépasser de trente-trois pour cent de vos revenus, le reste vous permet de payer vos charges quotidiennes pour ne pas être surendettés.
  • Vos habitudes bancaires : un compte bien tenu est une meilleure assurance pour le prêteur.
  • Et d’autres paramètres supplémentaires.

Négociez les frais du dossier, l’assurance emprunteur et le remboursement anticipé

À la souscription du crédit immobilier, il est judicieux de votre part de négocier les frais du dossier. Il s’agit d’une rémunération directe de la banque suite au temps passé pour étudier vos dossiers. Il est négociable si vous présentez un bon dossier. En ce qui concerne l’assurance emprunteur, vous avez le droit de choisir librement selon la Loi Hamon depuis 2010, parce que chaque établissement prêteur vous proposera son assureur partenaire. Ceci est important, car elle vous protégera en cas d’accident de la vie. Il est donc nécessaire d’étudier le taux d’assurance proposé par le prêt immobilier, ainsi que son niveau de couverture. Et pour le remboursement anticipé, la banque vous demande une indemnité de trois pour cent du capital restant dû, plafonné à six mois d’intérêt. Mais cela est négociable, n’oubliez pas de demander une exonération avant la signature du prêt immobilier. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*