Trouver un financement pour la création de son entreprise

Sur le point de voir le jour, votre projet d’entreprise ne se réalisera pas sans sa partie la plus importante, le financement. Cette problématique freine d’ailleurs de nombreux jeunes entrepreneurs pour avec les bonnes pratiques, la création de l’entreprise se réalisera avec succès. Pour mieux agir  dans vos démarches, notez qu’un financement de création d’entreprises ne se limite pas uniquement aux investissements matériels, il prend aussi en compte les frais de gestion et charges fixes qui vont certainement se poser à l’entrepreneur.

Dresser un business plan

La recherche de financement pour la création de votre entreprise ne se fait pas verbalement, c’est pourquoi, il est impératif de monter son business plan, un document qui chiffrera au plus proche vos besoins en financement. Il ne sera pas facile à réaliser, mais en tout cas, il est important de vous rapprocher au mieux de la réalité. Le plus important serait de surévaluer légèrement le besoin en financement plutôt que de le minimiser. Un bon business plan digne doit en effet faire état de :

  • L’activité : produit ou service ; concurrent, le marché visé est-il porteur sur une longue période ; les besoins des consommateurs sont-ils réels ?
  • Les besoins matériels : production et gestion.
  • Les diverses charges : énergie (dont eau, électricité et carburant), information (téléphone et internet), communication (encarts, besoins en publicité et autres) et loyer.
  • Les besoins humains : le coût des employés et des sous-traitants si nécessaire.
  • Le besoin en fonds de roulement : la trésorerie à avoir pour faire face aux charges du quotidien.
  • La stratégie mise en place et les prévisions financières : orientations de l’entreprise et les résultats.
  • Le budget prévisionnel : la rentabilité sera-t-elle au rendez-vous ?

L’apport personnel

Pour financer la création de son entreprise, l’apport personnel est une solution simple, mais il présente un risque, car issu d’un patrimoine personnel, sa perte peut-être catastrophique même dans le cas d’une société à responsabilité limitée. Au-delà de son aspect financier, il peut faire état de l’expérience et des compétences de l’entrepreneur dans le métier afin de  créer de la valeur. Les équipements et les véhicules représentent également un apport personnel.

Les financements publics

Les financements publics affichent des règles strictes. Les organismes qui en assurent l’attribution les communiquent  à l’avance et  s’assurent de leur application. Pour mettre toutes les chances de votre côté, ne prenez surtout pas le risque de négliger la qualité des dossiers que vous allez fournir. Généralement, les aides publiques sont très avantageuses et représentent un excellent tremplin pour faire gravir l’activité et permettent de garantir une réponse favorable pour  demander un complément de financement privé.

Les financements privés

Le prêt bancaire est le premier financement privé auquel un entrepreneur pense. Seulement, d’autres pistes sont  aussi à prendre en compte :

  • L’exploration de la levée de fonds pour une entreprise innovante.
  • L’exploration du recours aux business angels pour un projet avec des garanties plus solides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *