Quels sont les différents types de stratégies d’investissement ?

Les stratégies d’investissement sont les méthodes que vous utilisez pour faire fructifier votre argent. La plus courante consiste à acheter et à conserver des actions, mais il existe également d’autres options. Il est important que vous choisissiez la stratégie d’investissement qui vous convient le mieux, car le mauvais choix pourrait vous faire perdre votre capital. Voici un aperçu de stratégies d’investissement les plus courantes.

L’investissement en bourse

Il s’agit de la forme la plus courante et efficace d’investissement. Elle consiste à acheter des actions de sociétés, soit directement, soit par le biais de fonds communs de placement. L’objectif est d’acheter à bas prix et de vendre à prix élevé, dans une optique de croissance à long terme.

Le marché boursier connaît des hauts et des bas, parfois spectaculaires, en raison de facteurs économiques tels que les taux d’intérêt et l’inflation ou d’événements géopolitiques comme les guerres ou les catastrophes naturelles. Ce type de volatilité est normal et ne devrait pas effrayer les investisseurs qui ont un horizon à long terme, car ils gagneront probablement de l’argent à long terme, ces fluctuations s’équilibrant avec le temps. Mais il faut en tenir compte lorsqu’on décide du niveau de risque qu’un investisseur veut prendre en investissant dans des actions, car plus de risque signifie plus de gains potentiels, mais aussi plus de pertes potentielles si les choses ne se déroulent pas comme prévu.

A lire  Investir dans l'or: quels avantages ?

L’investissement dans des fonds communs de placement

Un fonds commun de placement est une combinaison d’actions, d’obligations, d’instruments du marché monétaire et d’autres actifs gérés professionnellement par une société de placement. Chaque fonds commun de placement possède de nombreuses actions et obligations différentes, ce qui permet de diversifier votre portefeuille. Les fonds communs de placement peuvent être gérés activement ou passivement (ce qui signifie qu’ils suivent des règles spécifiques pour acheter et vendre des titres).

Les sociétés d’investissement immobilier (REIT)

Il s’agit essentiellement d’actions qui représentent des parts de sociétés et de biens immobiliers. Les REIT offrent aux investisseurs un moyen d’investir dans l’immobilier commercial sans avoir à s’occuper des questions de gestion ou d’entretien des biens locatifs.

L’investissement obligataire

Les obligations sont des prêts consentis par des sociétés, des municipalités ou des agences gouvernementales pour lever des fonds destinés à des projets tels que la construction d’autoroutes ou d’écoles et rembourser le prêt au fil du temps avec des paiements d’intérêts (comme pour les prêts hypothécaires). Les obligations présentent généralement un risque très faible, mais leur rendement tend à être inférieur à celui des actions au fil du temps, car elles sont moins volatiles que ces dernières.

Investissement dans les dividendes

 Cette stratégie consiste à investir dans des sociétés qui versent des dividendes sur leurs actions, plutôt que de réinvestir tous leurs bénéfices dans la société à des fins de croissance (ou simplement de les conserver). Il s’agit d’un bon moyen de se constituer un patrimoine au fil du temps, car les paiements de dividendes ont tendance à augmenter avec le temps et à fournir un revenu de vos investissements chaque année lorsqu’ils sont versés par les sociétés (généralement tous les trimestres).

A lire  L'essentiel à connaître du fonctionnement des fonds thématiques

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*