Se lancer dans le courtage des monnaies virtuelles

Dans le domaine boursier, il existe des actifs qui suscitent l’intérêt des investisseurs plus que d’autres. En dehors des actifs traditionnels à haut rendement comme l’or ou le pétrole, et des actifs alimentaires comme le blé, il existe aujourd’hui de nouvel actif virtuel tout aussi rentable et convoité que ces derniers : les cryptomonnaies.

Le principe de base des cryptomonnaies

Ces nouveaux actifs financiers reposent sur le principe du blockchain. Le blockchain réside sur une forme de transaction cryptée de forme pair-To pair. Chaque transaction de ce type génère une chaîne unique infalsifiable, qui va être vérifiée et traitée sur le réseau. Chaque transaction effectuée et vérifiée génèrera la monnaie en question.

L’engouement des investisseurs dans les cryptomonnaies réside :

  • Premièrement dans son format : c’est le seul actif au monde ne possédant aucun support physique et par conséquent sa valeur réside uniquement dans la confiance des investisseurs.
  • Deuxièmement ses caractéristiques inviolables et infalsifiables : toutes les transactions générées sont immédiatement ajoutées à la chaîne et disposées sur le réseau,
  • La confiance que portent les géants de l’industrie informatique et les banques dans la technologie, si bien que la GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazone) investisse de manière massive dans le développement de leur propre cryptomonnaie.

Les limites des cryptomonnaies

Sur les marchés boursiers du monde entier, les cryptomonnaies et surtout le Bitcoin ne cessent de battre des records de valeurs. Pourtant ce qui fait la force de ces monnaies virtuelles, en fait également leur faiblesse. De ce fait, comme ils ne sont rattachés à aucun support physique, ils sont d’une extrême volatilité. Par conséquent, leurs valeurs peuvent fluctuer rapidement et s’effondrer tout autant. Ensuite, leurs spécifications inviolable et infalsifiable ont qu’ils sont très convoités et dans ce cas, ils sont de plus en plus produits en masse par le procédé de minage. Or leurs valeurs résident également sur le faible taux de monnaie en circulation. Enfin, de par son manque de support physique, les monnaies virtuelles ne sont acceptées que sur un marché restreint et donc non applicable sur la majorité des marchés publics.

Les modes d’investissement dans les monnaies virtuelles

Ils existent deux principaux modes d’investissement dans les monnaies virtuelles. Le plus simple étant l’investissement direct par courtage ou par l’achat par transaction de devises. Le principe du courtage est simple, sur les marchés boursiers, on investit sur les monnaies virtuelles de son choix sous forme d’actifs. Avec la transaction des devises, on fait un achat de devises c’est-à-dire que l’on achète de la monnaie virtuelle avec des devises normales. Cette méthode a l’avantage d’être plus sûre pour se lancer dans le courtage de monnaie virtuelle, car il permet d’avoir un capital en cryptomonnaie. Mais il est plus cher. La seconde méthode consiste au minage ou le fait d’investir dans un matériel informatique et générer la monnaie. C’est le moyen le moins rentable, car largement exploité par le professionnel.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*