Dépassement des seuils de chiffre d’affaires: quels impacts pour les micro-entrepreneurs?

Le statut de micro-entrepreneur, anciennement auto-entrepreneur, est une forme juridique et fiscale simplifiée permettant à un entrepreneur individuel de bénéficier de conditions avantageuses. Cependant, ce régime est soumis à certaines limites telles que des plafonds de chiffre d’affaires. Que se passe-t-il lorsque ces seuils sont dépassés? Quelles conséquences pour le micro-entrepreneur? Cet article fait le point sur les impacts du dépassement des seuils de chiffre d’affaires pour un micro-entrepreneur.

Les seuils de chiffre d’affaires en vigueur

Pour pouvoir bénéficier du statut de micro-entrepreneur et profiter ainsi de ses avantages, il convient de respecter certains plafonds en termes de chiffre d’affaires. Les seuils varient selon la nature des activités exercées par l’entreprise:

  • 176 200 euros pour les activités commerciales (vente de marchandises, objets, fournitures et denrées à emporter ou à consommer sur place) et les locations meublées non professionnelles;
  • 72 600 euros pour les prestations de services relevant des professions libérales relevant du régime fiscal BNC (Bénéfices Non Commerciaux) et des activités artisanales relevant du régime fiscal BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux).

Ces montants sont valables pour l’année 2021 et sont susceptibles d’être actualisés chaque année. Il est important de noter que ces seuils s’entendent en chiffre d’affaires hors taxes (HT) et non en bénéfices.

Les conséquences du dépassement des seuils

Lorsqu’un micro-entrepreneur dépasse les seuils de chiffre d’affaires mentionnés ci-dessus, plusieurs conséquences peuvent se produire:

  1. Changement de régime fiscal et social : Une fois les seuils dépassés, le micro-entrepreneur perd le bénéfice du régime fiscal de la micro-entreprise et doit basculer vers le régime réel d’imposition (régime réel simplifié ou régime réel normal). Il en va de même pour le régime social, où l’entrepreneur devra cotiser sur la base de ses bénéfices réels et non plus sur la base forfaitaire.
  2. Changement de régime TVA : Le dépassement des seuils entraîne également une sortie du régime de franchise en base de TVA. Le micro-entrepreneur devra alors facturer la TVA à ses clients et la reverser à l’administration fiscale.
  3. Obligations comptables : Lorsque les seuils sont dépassés, les obligations comptables se complexifient pour l’entrepreneur. Il devra tenir une comptabilité plus détaillée et respecter certaines obligations légales telles que l’établissement d’un bilan annuel.
A lire  Optimiser la gestion de caisse grâce au portail Bimedia

Tolérance en cas de dépassement ponctuel

Il existe une certaine tolérance pour les micro-entrepreneurs qui dépassent les seuils de chiffre d’affaires de manière ponctuelle. En effet, si le dépassement est constaté pour la première fois et que le chiffre d’affaires ne dépasse pas 34 400 euros pour les prestations de services ou 88 000 euros pour les activités commerciales, l’entrepreneur pourra conserver son statut de micro-entreprise. Cette tolérance ne s’applique toutefois qu’une seule fois.

Anticiper et gérer le dépassement des seuils

Pour éviter les conséquences liées au dépassement des seuils de chiffre d’affaires, il est important pour un micro-entrepreneur d’anticiper cette situation et de prendre certaines précautions:

  • Surveiller régulièrement son chiffre d’affaires afin d’éviter toute mauvaise surprise;
  • Se renseigner sur les obligations fiscales et sociales liées au changement de statut;
  • S’informer sur les formalités à accomplir en cas de dépassement;
  • Faire appel à un expert-comptable ou un conseiller fiscal pour obtenir des conseils personnalisés.

Dans tous les cas, il est important de bien connaître les règles applicables au statut de micro-entrepreneur et d’être vigilant quant aux seuils de chiffre d’affaires. En cas de dépassement, il convient d’agir rapidement afin de respecter ses obligations fiscales et sociales et ainsi éviter tout risque juridique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*