Comment bien gérer la finance d’une entreprise ?

Le succès d’une entreprise dépend d’une excellente prise de décision dans la gestion du personnel, dans les investissements, mais également dans la gestion des finances. La finance est un point capital d’une entreprise puisqu’elle représente la vie de celle-ci. Pour mieux gérer les finances d’une entreprise, il est important d’effectuer une bonne planification de la gestion financière de l’entreprise. Et c’est ce dont nous allons parler ici.

Réaliser un plan de gestion du capital

Il est exigé d’établir un plan de gestion de capital par le biais de la trésorerie quotidienne des années antérieures. Ce plan peut être à court, moyen ou long terme. Si vous utilisez un procédé de planification des ressources d’entreprise, celui-ci concevra des rapports et des graphiques afin de vous permettre à mieux gérer vos finances. Il est indispensable que le capital génère des revenus, à travers des investissements, ou par l’usage des outils essentiels à la bonne marche d’une entreprise.

Il faut noter que ce plan doit être efficace, pratique et doit servir à

  • contrôler vos besoins futurs en termes de financement des stocks et des salaires
  • Empêcher les taux élevés et d’éviter des dépenses inutiles dans le cas où vous espérez une réduction du chiffre d’affaires.

Bien administrer les échéances de besoin de financement

Les besoins en financement qu’il s’agisse d’un crédit bancaire, d’un placement privé d’action, ou l’émission d’obligations exigent au moins six mois de préparation avant de débloquer les fonds même dans le cas où votre société se finance habituellement. Pour une entreprise nouvelle, nous tenons à vous rappeler que les audits peuvent être effectués après deux ans. Mais pendant ce temps, la société doit trouver la bonne alternative afin d’esquiver la coupure de financement afin que la société soit toujours fonctionnelle.

Bien se servir des dividendes

Une meilleure gestion passe par la conservation des bénéfices surnuméraires d’une entreprise. Pour ce faire, vous pourrez vous en servir dans les investissements futurs et les besoins opérationnels. Mieux vous pourrez les partager aux actionnaires comme des dividendes ou de rachats d’actions.

Pour ce qui est des bénéfices non partagés et qui ne sont pas redistribués aux actionnaires, ils peuvent servir au financement d’expansion de l’entreprise. Ce qui pourrait devenir, une excellente source de financement, sans être endetté, ni étendre la valeur des capitaux propres en versant plus d’actions.

Il faut trouver l’équilibre entre les capitaux propres et dettes qui doivent être gérés avec beaucoup d’attention. En effet, une augmentation des dettes peut accroitre le risque de remboursement, par contre assez de fonds propres peuvent mettre en péril le bénéfice et la valeur des investisseurs initiaux.

Disposer d’une caisse enregistreuse

Si vous êtes chef d’entreprise, il faut éviter de faire la gestion de ses finances à partir d’une feuille ou d’une calculatrice. Il faut donc disposer d’une caisse enregistreuse. Selon vos professions, vous retrouverez une caisse qui correspond à votre activité. En outre, vous retrouverez des caisses tactiles dont l’utilisation exige la pratique et la saisie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*